# 105 ème
Suite de ce post : varicelle chez un enfant de 3 ans

chez nous, la varicelle est restée en lice pour contaminer au 2ème tour notre Benjamin ! (petite blague politique car ce post date des élections présidentielles !!!).

Tout a commencé hier matin avec 2-3 gouttelettes d'eau au niveau de la couche et depuis ça fleurit vite ! Le médecin m'a parlé d'une étude concernant le refilage de la varicelle dans une fratrie : - "Les résultats ont montré qu'elle était plus virulente chez l'enfant suivant".

Mon aîné a eu peu de boutons et a vécu la maladie comme si de rien n'était. Merci l'homéopathie et les Fleurs de Bach ! Bout de chou numéro 2 est déjà bien chargé en 36h de symptômes, avec un peu de fièvre la nuit dernière. Donc il entre dans les petites cases des résultats de l'étude. J'aurais préféré le contraire pour lui.

Ce matin, le voyant farfouiller dans mon sac :
- "Qu'est-ce que tu fais Benjamin ?"
- "bonbon RESCUE maman"

 bonbond

Je lui ai proposé de composer un flacon.
Nous avons commencé la sélection à partir de mes cartes florales

cartes

mais cela ne lui a pas plus
- "Non maman veux pas. Ca ça maman ! (Il me montre ma trousse de Fleurs).

 

Alors j'ai sorti toutes mes flacons sur un tapis, il a pioché rapidement et spontanément quelques bouteilles qu'il m'a données dans cet ordre. Il est d'une justesse ...

DSC08841

 

... dans l'urgence de la situation (1), dans le principe de la maladie infantile (2 & 3), dans le comportement perturbé de mon enfant depuis 3 jours (4) ; et il m'ouvre deux compréhensions sur son cheminement psychique (5 & 6). Cet échange fut un cadeau pour moi :

  • 1. STAR OF BETHLEEM : Cette fleur nous réconforte des chocs physiques et psychiques. Sa sélection m'informe qu'il a bien compris que cet état de santé était un séisme pour son système immunitaire.
  • 2. WALNUT : changement d'état / évolution / transition (chenille/papillon)
  • 3. RED CHESTNUT : se séparer d'un lien fusionnel "périmé" (coupure d'un cordon affectif) : - "Non pas papa. Au revoir papa. Veux que maman !" (va se sevrer de moi sur un certain plan)
  • 4. CHICORY : besoin d'amour pour être sécurisé > il est demandeur de : - "Câlinous Maman !"
    besoin d'être avec qqu'un en permanence, demande de l'attention pour ne pas être seul > depuis 3 jours il reste en notre compagnie jusqu'à ce que l'on se couche à 23h et veut dormir avec nous.


Malades à 15 jours d'intervalle, mes enfants en bas-âge ont choisi seuls les deux essences suivantes.
Ca m'a fait un petit choc !

Gorse

Désespoir de ne jamais guérir. Rien ne peut changer la situation.
Son frère a sélectionné la même fleur. Cela me questionne sur la violence émotionnelle de ces maladies infantiles ! Cette énergie les amène dans le monde du désespoir, du défaitisme, d'une attitude de résignation avec souffrance. L'enfant va devoir chercher en lui (la qualité de) l'espoir pour remonter une à une les marches de son pessimisme, de ses doutes, jusqu'à arriver au niveau 0, palier de son équilibre émotionnel. A certains étages inférieurs, il comprendra que sa maladie n'est pas une mauvaise expérience mais une expérience, plus douloureuse que d'autres, qui fait partie de sa vie.

 

Wild oat

Désorientation. Quel est l'objectif à atteindre avec ce dysfonctionnement passager ?
Je suis très intéressée par cette philosophie de guérison. Vers quoi dois-je maintenant tendre dans ma vie pour évoluer/grandir ? Je n'aurais jamais trouvé cette fleur sans le choix spontané de mon petit. C'est un point de vue que je trouve très "mature" pour un enfant de cet âge (23 mois) !

  

 Nous avons fait le flacon de mélange ensemble et il en prend 4 gouttes 4 fois par jour
en association avec son homéopathie. Beau rééquilibrage mon p'tit bout d'amour !

 

 flacon