# 209 ème

 

INTRODUCTION

D'une nature curieuse de part mon manque de confiance en moi (type CERATO) et mon enthousiasme (VERVAIN), je reste perplexe sur mon long désintérêt concernant les élixirs floraux européens !?!

Est-il du à ma formation Fleurs de Bach enseignée par le Centre Bach où j'ai appris que le système Bach était complet parce qu'au cours de ses recherches, le Docteur Edward Bach avait identifié 38 états d'âme et découvert 38 essences florales pouvant les réharmoniser ?
Et pour reprendre l'article (clic) de la Fondation Bach sur la simplicité de la Méthode : "
C'est bien parce qu’il s’agit d’un don et non d’une création humaine que le système de 38 remèdes est parfait et complet. Nous basons cette affirmation sur deux points : [dont le 1er] Les émotions humaines n'ont pas changé depuis les années 1930, même si les causes de nos peurs, de nos préoccupations, de nos jalousies ou de nos enthousiasmes sont différentes." [sous-entendu, il n'y a pas besoin de chercher d'autres essences florales, celles-ci couvrent toutes les manifestations émotionnelles perturbées].
Quand en plus on apprend que cet orgue permet environ 20 000 000 de possibilités de traitement !!!! Cela "parait forcément fini".

Est-il du au témoignage d'un stagiaire qui m'avait dit avoir essayé les essences DEVA et n'avait ressenti aucun effet, alors que les ORIGINAL marchaient toujours ? La raison pour laquelle il n'en vendait pas dans son magasin de bien-être !?!

 


Sous l'influence de ces informations (MON CERATO) et encore novice avec les 38 Fleurs Originales, je ne suis pas allée plus loin dans la découverte d'autres essences florales comme :

  • élixirs floraux européens (Deva)
  • Australian Bush essences
  • les Fleurs élixirs floraux californiens (US)
  • les élixirs floraux andins (Chili)
  • Alaskan essences
  • Pacific essences
  • South African essences
  • Petaltone essences (Angleterre & Hawaï)
  • les élixirs floraux de l'Atlas
  • les essences florales Perelandra (US)
  • les essences florales de Findhorn (Ecosse)
  • etc ...


"J'ai déjà le système BACH à intégrer, si je vais étudier les autres
je vais être submergée".

 

Un ami conseiller agréé FDB qui, lui avait suivi un stage au Centre DEVA, m'a vraiment encouragée à quitter mes a priori pour découvrir la démarche de Philippe DEROIDE. J'ai alors consulté le site internet du Laboratoire et fait un premier pas en achetant le livre majeur qui raconte l'histoire de DEVA et présente tous les élixirs floraux vendus. J'ai en effet découvert tout un monde qui m'a intéressée et une philosophie de santé qui m'a tranquillisée. J'ai commencé à m'acheter un flacon, puis deux, puis trois ... et aujourd'hui je travaille avec une 30taine de fleurs - qui poussent en plus pas très loin de chez moi, dans la région du Vercors ! :))

Revisitant dernièrement le site DEVA pour mettre en forme cet article, j'ai appris qu'ils fêtaient leurs 30 ans cette année. Voici quelques extraits d'une interview** en ligne pour vous présenter leur projet.

 

 

DEVA par Philippe DEROIDE (edito des 30 ans - extraits)

Pascale Millier : Bonjour Philippe, tu as créé le Laboratoire Deva en 1986, en plein essor de la thérapie florale dans le monde, peux tu nous raconter ce qui t’a donné l’élan de le faire, pourquoi avoir choisi d’installer le Laboratoire dans le Vercors et pourquoi le nom Deva ?

Philippe Deroide : 
« Il y a beaucoup de questions en 1 ! J’ai rencontré les élixirs floraux aux Etats-Unis, au début des années 80, grâce à Dominique Guillet, avec lequel je me suis associé par la suite pour créer Deva. Les travaux de recherche de Katz et Kaminsky en Californie, de Gurudas au Colorado, m’ont passionné. J’étais alors en pleine recherche personnelle et développais un lien très fort aux forces vives de la Nature. C’est cette prise de conscience de la dimension sacrée de la Nature, et le ressenti de son don de guérison, qui m’a donné l’élan, à mon retour en France, de créer Deva. Avec mon ami Dominique Guillet, nous partagions le même intérêt pour ce système de santé et souhaitions poursuivre les recherches en France.
Dès l’automne 1986, Deva s’est installé à Autrans, dans le Vercors. D’abord parce que c’est une nature que je connais bien et que je fréquente depuis l’âge de 15 ans, très riche pour sa qualité environnementale et préservée de la pollution. Les Alpes du Vercors offrent une diversité botanique exceptionnelle puisqu’en très peu de kms, on passe d’une flore alpine (Vercors Nord) à une flore méditerranéenne (Vercors Sud).
Quant au nom Deva, il s’est imposé de lui-même, intuitivement, comme un cadeau du règne végétal. Dans les traditions orientales, le mot Deva évoque la conscience agissante qui se manifeste dans tout phénomène naturel. Certains parlent d’esprits de la nature,
pour moi c’est avant tout la force d’amour qui nourrit le vivant.

 

Pascale Millier : Deva a toujours été à la pointe de la recherche sur les élixirs floraux. As-tu le sentiment que cette recherche a contribué à changer le regard des professionnels de la santé sur les fleurs de Bach?

Philippe Deroide :
« Bach a laissé à sa mort un système complet à son niveau, mais il n’a pas laissé d’informations sur comment poursuivre la recherche. Dans le domaine de la Santé, toute recherche est toujours en devenir. Avec l’arrivée des élixirs floraux contemporains, les fleurs de Bach, qui étaient jusqu’alors une thérapie confidentielle, ont connu un essor planétaire.
Beaucoup d’élixirs floraux contemporains s’inscrivent en complémentarité des fleurs de Bach, comme la Molène avec Aigremoine, ou le Buis avec Centaurée. La recherche contemporaine a énormément changé le regard des professionnels de la santé. J’ai eu la chance de travailler avec de nombreux professionnels de la santé très qualifiés et de faire avancer la recherche clinique avec eux : le Dr Estrangin, le Dr Dransart ou encore le Professeur Jobert, à l’hôpital de Grenoble, pour n’en citer que quelques uns. Au-delà des compétences techniques, il faut une certaine sensibilité et une grande faculté d’écoute pour prendre en charge un patient sur différents plans complémentaires. Il est fini, le temps où il y avait la Science d’un côté pour s’occuper du corps et la Religion de l’autre pour s’occuper de l’âme. On sait aujourd’hui qu’il faut prendre soin de l’âme pour guérir le corps. Les élixirs floraux sont un pont entre le corps et l’âme. »

 

Mon commentaire

La définition du mot DEVA est absente d'un dictionnaire traditionnel. Il faut consulter un ouvrage ésotérique ou celui d'un auteur qui co-crée avec les esprits de la nature pour en savoir plus au sujet de ces esprits immatériels.

Le mot DEVA signifie en sanskrit : Celui qui brille*** ou Corps de lumière****.

 

 

LABORATOIRE DEVA / fabrication des élixirs floraux

  • gamme 38 fleurs de Bach
  • 2 complexes d'urgence
  • gamme des 96 élixirs floraux européens
  • 15 composés floraux (complexes universels)
  • Une ligne de soin : les floressentiels

 

Cliquez sur la photo pour agrandir l'image et mieux lire les inscriptions


FLYER : FLEURS DE BACH

Deva, Bach 1

Deva, Bach 2

 

FLYER : ELIXIRS FLORAUX EUROPEENS
Deva, Deva 1

Deva, Deva 2

Deva, Deva 3

 

FLYER : COMPOSES FLORAUX

Deva, les composés 1

 

NOTICE : RECOMMANDATIONS D'UTILISATION

Deva, mode d'emploi

 

Mon commentaire

Je suis d'accord avec Ph. Déroide quand il dit que les élixirs floraux europées s'inscrivent en complémentarité avec les Fleurs de Bach.

Il m'arrive de sélectionner 1 fleur DEVA et 1 fleur BACH d'un spectre assez similaire parce que leurs subtiles différences élargiront le champ d'action d'harmonisation. Par exemple : Clematis (créativité % imagination/tête) & Courgette (créativité % conception-fécondité / ventre).

Certaines essences DEVA sont plus en lien avec l'évolution de notre société et ses problématiques : hypersensibilité, hyperactivité, la femme et ses stress (travail/famille/épanouissement) : Grenadier, pollutions environnementales : Achillée blanche, développement personnel, etc ...

Pour une même thématique, BACH propose une fleur (généraliste) alors que DEVA offre plusieurs fleurs car plus spécialisées !

Parfois je dois sélectionner 2-3 fleurs chez BACH pour couvrir une souffrance émotionnelle contre 1 seule fleur chez DEVA.

Autre exemple, pour un enfant sensible, réservé, timide et en retrait du groupe ; sans être craintif, soumis, fier ou rêveur. La fleur Violette des bois a fait des miracles chez mes petits clients, alors que dans le système BACH, aucune essence n'a apporté le même résultat d'épanouissement. Cette expérience m'est arrivée 3 fois ! (j'attends un témoignage pour vous la présenter par une spécialiste) :))


Les points négatifs sont que, pour moi et aussi d'autres clients, je sens les effets de la fleur seulement au bout de 3 semaines. Et certaines me demandent plus de temps encore. Dernièrement un élixir ne m'a pas réharmonisée du tout et son choix est juste. Est-ce que je vérouille ? A-t-il besoin d'élixirs en complément ? Est-ce que je ne suis pas sensible à leur niveau vibratoire ? Une de mes clientes adore les Fleurs DEVA. Donc à tester sur vous pour connaître votre réceptivité.

Je trouve qu'il y en a beaucoup (96) et parfois leurs ressemblances compliquent ma juste sélection. C'est plus facile pour soi que pour une personne étrangère car le descriptif des plantes entre vraiment dans une foison d'informations (comme un feu d'artifices). D'où l'intérêt d'un stage pour encore mieux cerner les fleurs.

Je trouve leur compte-gouttes trop épais, encore plus aujourd'hui (ils viennent d'en changer).
J'aime pas les grosses gouttes ! mdr !

J'aimerais qu'ils fabriquent des flacons de 20ml au lieu de 30ml, ils sont plus pratiques à stocker. Et puis comme leur 1ère dilution contient peu d'alcool pour la conservation, la date de péremption est à respecter. Avec leur modèle de 10ml, le flacon est vite vide :(

J'aimerais qu'ils utilisent une colle pour étiquette qui n'empêche pas la réutilisation du flacon après stérilisation. Là quand on enlève l'étiquette ébouillantée, la bouteille reste collée aux doigts ! :(

Je n'ai pas d'avis objectif sur la fabrication de composés tout prêt. Je reste fidèle à l'école BACH sur le fait que nous réagissons tous de façon unique fasse à un stress émotionnel.

 

 

FLEURS DEVA QUI ONT ETE CITEES SUR LE BLOG

ACHILLEE BLANCHE - ANGELIQUE - ARNICA - BASILIC - BRUNELLE - COEUR DE MARIE - COURGETTE - EDELWEISS - EUCALYPTUS - EUPHRAISE - IRIS - GRENADIER - MÛRE SAUVAGE - OIGNON - ORTIE - TILLEUL - VIOLETTE DES BOIS.

Clic page

 

 

Et vous, prenez-vous des élixirs floraux Deva ? Quel est votre avis sur ces quintessences ?

 

 

  • Mots Clés : Complexes floraux ; complexes urgence ; fabrication des élixirs floraux ; ligne de soins ; plaquettes laboratoires/Distributeurs ; posologie ; présentation des FDB ; présentation des élixirs européens ; thérapie florale ; émotions
  • Référence Les élixirs floraux contemporains* : Clic Z'annexes
  • Référence Edito pour les 30 ans de DEVA** : Site internet
  • Référence "Les Jardins de Findhorn"*** : Clic Z'annexes
  • Référence "Vivre conscient du divin en toute chose"**** : Clic Z'annexes