>> En vous abonnant, vous recevez un goodie mensuel : clic
>> nouveauté : revente de mon matériel PRO dans "vide-bibliothèque" : clic

 

# 290 ème

 

Je suis une quiche pour reconnaître les Fleurs de Bach dans leur milieu naturel. Alors, quand je me suis mis en tête avec l'énergie VERVAIN (super enthousiaste) de les photographier en fleurs au hasard de mes promenades, cette nouvelle lubie m'a un poil stressée ! Comment vais-je faire avec mes neurones déficients ? Le + : pour avoir créé un tableau informant des dates de floraison*, il m'est désormais plus facile de savoir quelles essences végétales sont à chercher dans la période en cours. Cet outil élimine un grand nombre de plantes, mais il n'est pas suffisant. Se balader avec un bon livre de botanique est recommandé pour identifier la bonne espèce ; car il y a des essences "cousines" et dur dur de reconnaître celle qui nous intéresse, la plante guérisseuse.

 

Mercredi dernier midi j'étais comme une dingue.
Je venais de déposer mes loustics au club de ski et je quittais le parking en voiture quand soudain devant mes yeux :

- C'est pas vrai ! Ces arbres en fleurs là-bas, ne serait-ce pas des Cherry Plum ?

J'étais comme une dingue, folle de joie. Enfin j'en ai peut-être trouvés en vrai !!!

Demi-tour express pour me regarer sur le parking et j'ai pris l'appareil photo au cas où ...
Tout en marchant vers les "merveilles", hyperexcitée, j'observais le buisson d'arbres et me parlais intérieurement :

- Des troncs plutôt sombres et multiples. Une croissance de stature moyenne. Des fleurs d'un blanc plus blanc que blanc !

Le + : pour avoir dédié le calendrier-carnet de notes* de février à la fleur CHERRY PLUM, j'ai encore des informations fraîches en mémoire :)

Je me suis approchée très près et j'ai mis mes yeux à quelques centimètres des fleurs.

- Alors mes belles montrez-moi vos étamines. Est-ce qu'elles explosent comme un feu d'artifice ? Sont-elles longues ?

Oui ! Elles étaient très longues et moi j'étais comme une dingue. BANCO !

- Est-ce que la Fleur porte bien 5 pétales blancs ?

Encore oui. SUPER BANCO !!

 

 

Cherry Plum en floraison ; marionfleurs

 

 

CERATO CERATO CERATO

Je me fais confiance et je ne reviens pas sur place avec un livre pour confirmer mon intuition. Toutes les informations relevées concordent avec l'essence du Prunier Myrobolan, c'est donc lui et je vais le prendre en photo.

Je le mitraille sous tous les angles et voilà que ma petite voix me dit :

- Et si tu préparais ton premier élixir floral maison ?

Et MERDE ! Me voilà à nouveau reparti dans un délire de dingue qui lui, restera sous la forme d'une envie, ce qui me vaudra une énorme frustration.

Et oui, les conditions pour préparer un élixir-mère sont rigoureuses et mis à part le temps ensoleillé sur la durée, je ne cochais aucun autre critère permettant de fabriquer un élixir floral de qualité. Mon idée fut donc abandonnée.

Alors, pour me faire plaisir, j'ai cueilli une jolie branche ; ce qui a interrogé un grand-père et sa petite fille qui m'observaient un peu plus loin. Du coup je suis allée à leur rencontre pour leur parler de CHERRY PLUM et des bienfaits des fleurs du docteur Bach. Suite à quoi, le monsieur a souhaité mes coordonnées car il avait besoin d'apaiser des émotions. Et pour finir, nous nous sommes dits "Au revoir et belle journée !".

 

CHERRY PLUM a passé la semaine dans un vase sur la cheminée.
Mes clients ont aimé voir en vrai une Fleur de Bach.
Et moi j'ai été remplie d'un grand calme intérieur.

 

Une branche de Cherry Plum ; marionfleurs

 

 

 

PREPARER UN ELIXIR FLORAL MAISON
selon la littérature de Julian et Martine BARNARD*

  • se préparer (méditation) pour être reliée avec les forces de guérison de la plante.
  • trouver un site où les plantes/arbres poussent bien, si possible dans la nature, et si possible dans un endroit sauvage et pur.
  • si l'arbre est (Walnut, Red Chestnut) ou la plante (Cerato) est planté(e) : veiller à trouver une ferme, une propriété ou un jardin entretenus avec amour.
  • la cueillette se fait un jour ensoleillé.
  • veillez à l'identification correcte des plantes.
  • sélectionner uniquement des fleurs à l'apogée de leur floraison et les prendre sur plusieurs arbres ou plantes du même endroit.
  • échelle ou canne peut être nécessaire pour atteindre des branches.
  • avoir la permission du propriétaire du terrain.
  • avoir avec soi tout le matériel : bouteilles, récipients, une bouteille de l'eau la plus pure et du cognac. La verrerie est purifiée par une stérilisation de 20 minutes, séchée et enveloppée dans un linge propre. Des filtres en papier pour le filtrage de l'élixir avant l'embouteillage.

 

CHERRY PLUM est une essence qui est préparée par EBULLITION.

Informations tirées de l'ouvrage de Véronique HEYNEN-RADERMAKERS*

  • un petit bol en verre fin ou une casserole en émail
  • une étamine
  • un filtre
  • une paire de ciseaux
  • une bouteille en verre brun avec pipette (pour y mettre les élixirs)
  • flacons de 30 ml en verre brun avec pipette (pour y mettre les élixirs)
  • cognac

le matériel doit être propre et sec.

Si vous utilisez un bol d'une contenance de 100 ml, vous fabriquerez 200 ml d'élixir-mère (ce qui vous permettra de préparer des centaines de flacons d'élixirs). Ne voyez donc pas trop grand !

 

METHODE PAR EBULLITION - extraits des deux ouvrages*

  • préparez l'élixir floral en cueillant les fleurs avant 9h du matin, par une belle journée.
  • prenez une casserole émaillée propre (l'aluminium est à éviter, on peut utiliser l'acier inoxydable mais l'émail est préférable).


OU V. H-R

  • placez de l'eau de source dans la casserole (suffisamment pour qu'il en reste après l'évaporation liée à l'ébullition).
  • approchez la casserole des fleurs et des brindilles que vous allez préparer.
  • à l'aide de ciseaux, et sans que vos mains ne touchent les fleurs, coupez-les et laissez-les tomber dans une casserole.
  • quand le récipient est plein, rentrez-le et mettez-le sur le feu 1/2 heure. Le liquide doit frémir à découvert.
  • le liquide doit refroidir.

OU J. M. B.

  • à l'aide de ciseaux, et sans que vos mains ne touchent les fleurs, coupez-les et laissez-les tomber dans une casserole.
  • emplissez la casserole aux 3/4 de fleurs et de tiges. La taille des tiges variera en fonction de la taille de la casserole.
  • mettez le couvercle et ramenez tout de suite la casserole à la maison.
  • couvrez ensuite les fleurs et les tiges avec environ un litre d'eau pure et mettez la casserole à bouillir sans couvercle.
  • laissez mijoter durant 1/2 heure en utilisant une tige de la plante pour presser le contenu dans le fond de la casserole si nécessaire.
  • lorsque le temps d'ébullition est écoulé, refermez avec le couvercle et portez la casserole à l'extérieur pour qu'elle refroidisse.

 

  • une fois le liquide refroidi, on s'aide d'une brindille pour enlever les fleurs/brindilles. Les doigts ne doivent pas toucher le liquide vitalisé.
  • avec la méthode de l'ébullition, une grande quantité d'élixir est préparée, il n'est pas besoin de tout conserver.
  • filtrer le liquide.
  • vous pouvez le laisser décanter.

(la casserole doit être complètement lavée puis stérilisée pour un usage futur).

  • remplissez à moitié le flacon en verre brun avec l'eau énergisée.
  • ajoutez une même quantité de cognac à 40°
  • moitié eau vitalisée + moitié cognac = élixir-mère (priduit stocké au laboratoire).
  • prendre 2 gouttes de l'élixir-mère à diluer dans un flacon de 30 ml de cognac = flacon de 1ère dilution (commercialisation en magasin).

 

Au sujet des quantités :

  • 1/3 litre d'eau vitalisée dans un bol en verre = 3 600 gouttes
  • + la même quantité en cognac (conservation) => élixir-mère = 7 200 gouttes
  • 2 gouttes de l'élixir mère dynamisent un flacon de 30 ml = 3 600 flacons de 1ère dilution !
  • 1 flacon de 1ère dilution = 180 bouteilles de flacons de 2ème dilution.

 

 

Fabriquer un élixir-mère par ébullition ; marionfleurs

 

A vous de jouer !
ou si vous avez déjà joué, racontez-nous en article ;-)

 

 

  • Mots Clés : Citation, Eduquer la personne, Fabrication des élixirs floraux, Santé ; Stockage de fleurs.

    * REFERENCES PAR ORDRE D'APPARITION

  • Dates de floraison (calendrier) : 282
  • Calendrier- carnet de notes de février : 279
  • Référence de l'ouvrage de J & M Barnard : Clic Z'annexes
  • Référence de l'ouvrage de V. Heynen-Rademakers : Clic Z'annexes

 

 

Un prunier dans l'escalier du château de Carros (06) ; marionfleurs