# 301 ème

>> Connaissez-vous mon GOODIE mensuel ? : clic

 

Dans les commentaires de l'article n°299 parlant de mon traitement floral pour enrayer un eczéma dyshidrosique, Anne-So m'informait utiliser le même mélange floral pour soigner son fils atteint de la maladie pieds-mains-bouche (info).

Son expérience intéressante et probante méritait une exposition plus directe sur le BLOG afin d'être facilement trouvable. Anne-So m'a donné son accord pour faire évoluer son texte en article et a répondu à ma question concernant le choix de BEECH. Thank you very much Anne-So :)

 

Anne-So* :

Le jour de la parution de ton article j'ai souri en voyant dans le titre "BEECH, STAR et CRAB APPLE" je venais justement de faire ce même mélange pour mon pauvre bonhomme qui avait attrapé le virus pieds-mains-bouche. J'ai préféré attendre de voir l'évolution avant de poster le commentaire et après 5 jours de traitement je peux dire que ça a fait merveille. Il refusait catégoriquement l'application locale, comme ça ne semblait pas le démanger je n'ai pas insisté. Les deux premiers jours il buvait non stop le mélange mis à sa disposition dans sa bouteille d'eau. Je dirais que les boutons sur les mains et pieds ont disparu en à peine 48h. Par contre la langue et la bouche ont mis un peu plus de temps, je lui ai donné en homéo Borax et Arsenicum Album 5 CH pour soulager la douleur de ses plaies buccale. À ce jour il ne reste qu'une toute petite plaie ouverte sur la langue. Je craignais que ce virus soit un vrai cauchemar, ayant entendu d'autres mamans en parler, mais tout s'est relativement bien passé. J'ai aussi adapté le mélange initial en y ajoutant CHICORY parce qu'il avait tendance à forcer un peu les pleurs et cris de douleur pour obtenir ce qu'il souhaitait manger ou non.
Voilà, ça ne répond pas forcement à la question quant à l'usage de BEECH, si je trouve le moyen de faire cours sur le sujet je posterai un autre commentaire !

 

Waterviolet/Marion :

Quelle belle réussite de traitement ! Merci de nous partager ton expérience. Oui ma seule question serait : qu'est-ce qui t'a informée au moment de la fabrication de la crème de sélectionner BEECH ?

 

Anne-So :


Lorsque j'ai découvert tous ces petits boutons BEECH fut le premier remède qui me soit venu à l'esprit. Pourquoi ? Parce que d'une manière peut-être simpliste j'associe BEECH à irritation. Cette idée est basée sur le livre de R. Orozco* "Fleurs de Bach en applications locales" où il parle d'intolérance, d'irritation de rejet. Dans le cas présent le corps rejette le virus et montre son irritation par les rougeurs et boutons.

 

CRAB APPLE va de soi pour le nettoyage et STAR OF BETHLEEM pour la cicatrisation, encore une fois idée piquée chez Orozco.

Information : pour ceux qui parlent ou lisent en espagnol, le livre "38 descripciones dinámicas" d'OROZCO est vraie mine d'information : clic
Il n'est pas (encore) traduit en français, sinon son titre serait "38 descriptions dynamiques". Ce livre n'a rien à voir avec celui des "Applications locales*" dont je me suis inspirée pour le virus. Par ailleurs, Dr OROZCO vient de sortir un nouveau livre qui n'existe qu'en espagnol et en version papier.

 

Pieds Mains Bouche et Fleurs de Bach ; Marionfleurs

 

Marion : une idée en passant, Anne-So, au sujet de BEECH...

La maladie pieds-mains-bouche est contagieuse, ce qui implique une mise à distance du malade vis-à-vis de son entourage pour minimiser la contamination.

Comme tu l'as écrit : BEECH, selon le schéma transpersonnel de R. OROZCO parle de REJET (Intolérance, Irritation, Refus, Rigide).

Le rejet du virus.
Le rejet du contact (ne me touchez pas).

Mais ce REFUS de l'extérieur (l'autre, les autres ou une situation) peut être actif dans la sphère psychique du malade avant l'apparition du symptôme corporel. (Je ne supporte plus tel camarade ; je refuse les idées de la maîtresse mais je ne m'autorise pas à le dire...). Développer une maladie qui me tient à distance peut soulager mon irritation intérieure.

D'autre part, si ton enfant a moins de 7 ans, il baigne encore dans les émotions de ses parents. Si la maladie qu'il développe a ses sources dans un déséquilibre émotionnel, il est possible que ce mal-être appartienne à l'un de ses parents. Autrement dit, il réceptionne les états d'âme d'un parent et manifeste la maladie à sa place. A voir si maman ou papa vit une situation de rejet ou d'intolérance.

C'est une situation que nous avons plusieurs fois vécue dans ma famille et dont j'ai déjà parlée sur le blog. En-dehors des maladies infantiles, les petits soucis de santé que mes enfants ont eus, avaient régulièrement leurs sources dans des conflits émotionnels non conscients ou résolus chez maman ou papa. Dans ce cas l'enfant et son parent concerné prennent des Fleurs de Bach. C'est un traitement floral en systémie.

 

>> Si vous voulez répondre à Anne-So, soit vous écrivez un COMMENTAIRE, soit vous me contactez par e-mail et je lui transmettrai.

 

 

  • Mots Clés : Articles rédigés par des lectrices, Association Fleurs et Homéopathie ; Bouteille, Corps ; Pieds-mains-bouche ; Homéopathie.

    * REFERENCES PAR ORDRE D'APPARITION

  • Autres articles d'Anne-So : 223 ; 283
  • Articles rédigés par des lectrices : 97 ; 201 ; 223 ; 224 ; 250 ; 264 ; 267 ; 272 ; 280 ; 283 ; 294 ;
  • Ouvrage du Dr R. Orozco que nous pratiquons ici : Clic Z'annexes
  • Articles sur l'utilisation de l'Application Locales des Fleurs de R. Orozco : 160 ; 173 ; 182 ; 193 ; 202 ; 216223234 ; 239 ; 245 ; 262 ; 271 ; 278 ; 293 ; 295 ; 297
  • Articles sur les maladies & les fleurs de Bach : clic
  • Articles sur Varicelle & FDB : 104 ; 105

 

Iris jaune ; marionfleurs