# 312 ème

>> Connaissez-vous mon GOODIE mensuel ? : clic

 

Vous souhaitez donner des Fleurs de Bach à vos enfants mais la présence d'alcool (brandy/cognac) dans les flacons commercialisés vous dérange au point de ne pas les utiliser ou de les administrer avec un sentiment de malaise : je culpabilise ; je lui fais du mal ; je l'intoxique ...

Vous avez des convictions religieuses ou une hygiène alimentaire personnelle qui vous empêchent de d'ingérer ou de donner tout aliment contenant de l'alcool, alors vous ne (vous) soignez pas avec les Fleurs de Bach.

 

Il existe aujourd'hui sur le marché des gammes vendues sans alcool.
J'en connais quelques-unes en France que je vous présente ci-dessous.
Si vous êtes informés d'autres produits existants, je vous invite à nous les présenter en écrivant un commentaire dans la rubrique en bas de cette page.

 

Cliquez sur l'image et elle s'agrandira

Fleurs de Bach, Exemples de galéniques sans alcool vendus en France_Page_2

 

 

PRECISIONS

La gamme des Fleurs de Bach ORIGINAL Rescue® sans alcool s'enrichit de nouveaux galéniques* régulièrement, faire une veille est intéressant.
De plus des produits sont vendus dans des pays et pas d'autres. Par exemple j'ai découvert des galéniques en Allemagne qui n'existaient pas, à ma connaissance, en France.* Si vous voyagez, il est aussi intéressant d'entrer dans une pharmacie d'orientation "naturelle" pour découvrir ces remèdes FLEURS DE BACH !

La gamme DEVA sans alcool a le même nom et la même présentation que celle avec alcool, seule la mention "érable" est écrite sur l'étiquette.
Si vous commandez directement sur leur site internet* cliquez sur le deuxième cadre gris "base érable".
Il est noté 0.2% d'alcool dans la composition, il s'agit de l'alcool provenant de la teinture-mère, mode de fabrication du Dr Bach.

La marque LES FLEURS DE L'ATLAS a été mise au point par François DEPORTE* (Jardins Co-créatifs). Il enseigne les Fleurs de Bach, est auteur de livres sur le sujet, a un magasin de vente (santé naturelle) et est éditeur. Dans les publications qu'il propose, j'ai lu l'ouvrage de Machaelle SMALL WRIGHT*, femme américaine qui cultive un jardin en collaboration avec les Esprits de la nature et les Devas avec lesquels elle entre en contact. Elle appelle cette relation coopérante gagnante la "co-créativité". Machaelle SMALL WRIGHT fabrique des élixirs floraux vendus aux Jardins Co-créatifs.

LES FLEURS DE L'ATLAS* (site internet) : "Le monde des essences florales s’est ouvert à nous en 1985. Très impliqués par le travail du Dr Bach, nous avons souhaité mettre au point nos propres préparations élaborées en conformité avec ses directives. Nous avons choisi de ne pas utiliser d’alcool comme conservateur. Ces essences de fleurs sont faites en cocréativité dans de l’eau de source dynamisée".


M. SMALL WRIGHT a été inspirée par les recherches des fondateurs du JARDIN DE FINDHORN* effectuées 15 ans auparavant en Angleterre. Autre livre aux révélations incroyables, je l'adore.

 

 

L'alcool (Brandy = Cognac) a été choisi par le Dr BACH comme agent de conservation.
Il n'altère pas le remède de l'eau vitalisée (eau chargée de l'énergie de la fleur).
Il permet au remède naturel de ne pas se détériorer rapidement au contact de la lumière (verre opaque) et de l'air.
Le support alcoolisé est utilisé par d'autres médecines comme celle de l'homéopathie par exemple.

Un remède Fleur de Bach qui ne contient pas d'alcool pour sa conservation est un mélange (plus) fragile.
Parfois il est à conserver au froid (réfrigérateur) et la date de péremption est à respecter impérativement.
Lisez bien les recommandations du fabricant.

Si vous remarquez un changement quelconque qui ne vous inspire pas confiance, jetez le produit pour éviter toute intoxication due au développement de bactéries dans la préparation.

 

 

La première fois que mon benjamin a pris des gouttes de Fleurs de Bach tout seul, je l'ai trouvé un matin dans la cuisine sirotant une pipette en disant "Mmh c'est bon maman !" Il avait seulement 21 mois et appréciait déjà la saveur de quelques gouttes de cognac... MDR ! (article 84 : clic).

> Pour mes enfants je dilue toujours leurs remèdes floraux dans plusieurs centilitres d'eau afin que l'alcool ne soit plus traçable.

 

 

Rescue pastille ; marionfleurs

 

 

* * * * *

Les eaux montent sur l'île du Sein
RADIO FRANCE CULTURE, émission SUR LES DOCKS, 11 juin 2013

Je vous propose de lire ce texte en écoutant Hélène GRIMAUD - Mozart - Piano Concerto No.23, 2. Adagio : clic

 

- "Si jamais vous devez partir de votre île à qui vous en voudrez ?"

- "Si c'est dû à un problème d'environnement ce sera la bêtise humaine. Pour montrer du doigt, cela demande réflexion. Les Seinants sont conscients qu'un jour ils devront peut-être quitter leur île. Ils sont conscients d'être vulnérables par rapport aux grands acteurs économiques. Quelque part le jour où les habitants devront quitter parce que cela ne sera plus possible cela voudra dire que l'humanité n'a pas été capable de gérer la planète Terre. Parce qu'ils doivent un jour disparaitre ce sera de la faute de l'humanité. Ce n'est pas la faute de la nature. C'est quelque chose qu'on a produit. On est tous coupable. On a tous participés et on continue à participer par nos modes de vie au problème. Si un jour les îliens doivent quitter le Sein ils sont victimes d'une mauvaise gestion par l'espèce humaine des ressources de la planète."

- "Pourquoi on n'a pas été capable ?"

- "Moi je viens du milieu agricole, je suis agronome. Dans le milieu quand on parle d'agriculture on dit qu'on est exploitant agricole. Exploiter ça veut dire tirer parti de. Ca veut dirre quelque part se battre contre la nature. Pendant longtemps l'homme s'est battu contre la nature et puis finalement l'homme a gagné. Et aujourd'hui c'est la nature qui se bat contre l'homme. Et donc maintenant il faut que l'homme arrête de considérer que la nature est un ennemi et qu'il prenne conscience de la vulnérabilité de la nature, et qu'il se mette au service de sa conservation parce que finalement on n'est pas différent des autres espèces, on n'achète pas la logique de l'écosystème donc on est une espèce parmi d'autres. Alors très puissante avec beaucoup de moyens, très égocentrique aussi, on a tendance à penser qu'à nos propres intérêts et j'ai envie de dire avec la crise économique actuelle on voit comment finalement les priorités se recentrent, et ne se recentrent pas vers le développement durable alors que finalement c'est ce qui devrait être fait. C'est pas une histoire de poésie, c'est une histoire de rationalité économique. Il faut qu'on arrive vers le développement durable sinon on va au devant de très grandes catastrophes. Je pense qu'il y a des gens qui pensent que la technologie résoudra tout, qu'on trouvera des parades, qu'on trouvera bien le moyen d'évacuer les effets de serre. Il faut se rendre à l'évidence, cela ne se passera pas comme ça."


> pour écouter l'émission : clic

 L'île de Sein vue du phare

 

 

  • Mots Clés : Complexes floraux (autres que Rescue/Secours) ; Complexes secours/urgence ; Gamme enfants ; Gamme sans alcool ; Laboratoires/Distributeurs ; Rescue ; Santé ; Vente de Fleurs en France

    * REFERENCES PAR ORDRE D'APPARITION

  • Article parlant de GALENIQUE : article 276
  • Article sur la vente de Fleurs en France et en Allemagne : article 178
  • Article sur RESCUE ® : article 235
  • Autres articles Rescue : clic
  • Articles sur le laboratoire BIOFLORAL : article 198
  • Site BIOFLORAL : clic
  • Biofloral "Voyage au coeur des Fleurs de Bach - DVD et livre : Clic Z'annexes
  • Article sur le laboratoire FAMADEM / France / Fleurs de Bach Original : article 196
  • Site Famadem : clic
  • François DEPORTE : clic
  • Site les Jardins-Cocréatifs (François Deporte) : clic
  • Site LES FLEURS DE L'ATLAS : clic
  • Ouvrage de M. SMALL WRIGHT :  Clic Z'annexes
  • Ouvrage LES JARDINS DE FINDHORN :  Clic Z'annexes

 

 

 

Invitation au voyage ; marionfleurs