# 315 ème

>> Connaissez-vous mon GOODIE mensuel ? : clic

 

Le soir de mon retour de vacances je ne peux plus me plier en deux, m'allonger ou me retourner comme une crêpe sans serrer les dents de douleur. Dans le bas de mon dos un point irradie tout proche d'une vertèbre. Est-ce une contracture, un disque abîmé, une névralgie, un point énergétique d'acupuncture bloqué ou que sais-je d'autre ? En tous les cas la douleur débordante me bloque une partie des lombaires dans certaines positions. Mais pour celà, est-il besoin de s'alarmer ? Commençons d'abord par analyser les données :

- Depuis deux semaines je porte un sac à dos toute la journée pour des randonnées en montagne, des visites de châteaux et hier une balade de six heures dans Paris ! Sinon je n'ai pas eu d'accident pouvant expliquer mon symptôme. Je pense donc mon dos fatigué par ce poids permanent et pas toujours bien réparti pour ma colonne vertébrale.

- J'ai un rendez-vous d'acupuncture avec ma doc la semaine prochaine. Attendons cette consultation médicale pour le diagnostic... de toute façon tout le monde est encore en vacances !

Mais que puis-je faire d'ici-là pour soulager la douleur ?

 

J'OPTE POUR UNE CREME MAISON A BASE DE FLEURS DE BACH et selon les effets j'aviserai de la suite à donnée.

 

1. Choix des Fleurs

Ma sélection florale est un mix entre mon ressenti et l'approche thérapeutique de Ricardo OROZCO*.
Au regard de mon symptôme, j'ai consulté sa proposition pour soulager
: hernies discales, lombalgies aiguës, lombo-sciatiques, torticolis, distensions ligamenteuses ou autres, contractures aiguës. Je n'ai pas retenu la fleur VINE qui ne me parlait pas, ni le remède ROCK WATER selon son approche.

 

  • VERVAIN : zone inflammée, peau boursoufflée et chaude ; le mal irradie
  • ELM : une douleur débordante (par intermittence)
  • STAR OF BETHLEEM : résistance physique
  • AGRIMONY* : changements de positions ressentis comme une torture

  • ROCK WATER : pour mon mental qui a été parfois un poil psychorigide.
  • OLIVE : fatigue physique sans doute à la base d'un dos abîmé

 

 

2. Préparation

Dans un bol j'ai versé 5 cuillères à soupe d'Aloe Vera Bio + 2 gouttes de chaque essence.
J'ai mélangé et massé mon point douleureux plusieurs fois par jour.
J'ai minimisé le portage les jours suivants malgré tout j'ai rangé de fond en comble !
Donc j'étais tout le temps en mouvement ; ce qui est d'ailleurs conseillé (de bouger) en cas de lombalgie.

 

 Agrimony 3

 

3. Evolution

J+3 : Plus de douleur, plus de bosse !!!

J+8 : En consultation d'acupuncture je cherche ce point névralgique et ne ressens qu'une micro douleur. Ma doc y plante une aiguille pour refaire circuler l'énergie. Si cela ne fonctionne pas, ce sera du ressort de l'ostéopathe.

J+9 : Je prends rendez-vous avec l'ostéopathe. Le soin des Fleurs de Bach a apaisé ma douleur et en arrière plan de cette crise aiguë je prends conscience qu'il y a un déséquilibre physique plus profond. Mon corps a perdu sa position de confort naturelle, d'ailleurs si je porte mon sac à main en bandoulière ou à l'épaule, après cinq minutes mon dos se plaint. Le soin qui convient désormais doit toucher à la mécanique et/ou aux tissus.

Cette évolution est classique de la méthode dite couche de l'oignon* : je traite la couche émotionnelle consciente et derrière qu'est-ce qui émerge ?

J+12 : consultation ostéo : décalage jambes gauche/droite-bassin-colonne... > remise en place du squelette et des muscles. On n'est plus dans le domaine thérapeutique des Fleurs mais grâce à elles je n'ai pas souffert bien longtemps. Thank you flowers remedies :)

 

 

Au loin ; marionfleurs   Au pied ; marionfleurs