# 348 ème

>> Connaissez-vous mon tirage au sort pour gagner un entretien floral gratuit ? : clic

 

Un dimanche je suis revenue d'une randonnée dans des collines herbeuses et boisées avec deux tiques plantées le cul en l'air dans le haut d'une cuisse (à la limite du short) ! :/
Ma hantise car je sais les dégâts que peut faire une seule (petite) bestiole sur mon système immunitaire si elle est porteuse d'agents infectieux* comme la Borrelia ; la bactérie responsable de la maladie de Lyme. Je connais les premiers soins que j'ai appliqués dès ma découverte :

  • surtout ne jamais verser sur l'animal une goutte d'huile dans l'idée de l'étouffer car attaqué il regurgite dans notre corps. S'il a la maladie, on reçoit immédiatement la bactérie.
  • dévisser l'animal uniquement avec un tire-tique* (lire le mode d'emploi) ou une pince à épiler.
  • vérifier d'avoir extrait le corps entier de l'animal et prendre un objet pour le tuer (on est sûr qu'il ne repiquera plus).
  • désinfecter la morsure.
  • surveiller son évolution de santé pendant un mois* : possibilité de cercles rouges sur la peau (érythème migrant), symptômes grippaux, fièvre moyenne...

 

Lors de l'extraction l'une des tiques s'accrochait fermement à ma peau. J'ai oeuvré en douceur mais bataillé quand même quelques minutes. Ouf ! la bestiole fut extraite et en totalité. Les jours suivants la piqûre de sa morsure restait visible, comme un petit point rouge, alors que celle de l'autre animal avait totalement disparu. Une semaine plus tard mon esprit avait toujours un doute obsessionnel sur une possible contamination, alors j'ai décidé de lui faire confiance et de prendre rendez-vous avec mon médecin pour demander des antibios, préférant en ingérer pour rien plutôt que d'être porteuse de la bactérie. Me connaissant bien, Doc a accordé du crédit à mon intuition et m'a prescrit deux semaines d'antibiotiques.

Dans la journée j'ai appelé une copine très très très informée sur les tiques et la Maladie de Lyme et j'ai bien fait car elle m'a renseignée* sur différents points, souvent méconnus des médecins généralistes français. On peut être infecté et ne pas manifester d'auréole rouge sur la peau (en général autour de la morsure). La durée minimum du traitement antibiotique est de trois semaines ou plus, après quoi il faut rester vigilant des mois durant face à toute apparition de symptômes.

J'ai donc reconsulté mon docteur qui a prolongé mon traitement et de mon côté, j'ai senti le besoin de me préparer un flacon floral personnalisé pour soutenir mon traitement médical mais sur un autre plan. Voici les FLEURS DE BACH que j'ai choisies de prendre pour me soigner :

  • ROCK ROSE : aider un système immunitaire mis en panique* par l'intrusion de la bactérie Borrélia.
  • STAR OF BETHLEEM : me rétablir des chocs physique et psychique.
  • CRAB APPLE : accompagner la décontamination, purifier mon esprit.
  • BEECH : (sur le plan de mon esprit) Ajuster ma balance "tolérance" <--> "intolérance".
    "J'accepte" le traitement très agressif des antibiotiques sur une longue durée <--> "Je rejette" les agents pathogènes éventuels.
  • VINE et CENTAURY(sur le plan de mon esprit) face à un potentiel envahisseurs pathogènes : développer une action impérieuse et minimiser une attitude de soumission.

 

 

Préparation d'un flacon de mélange

Voir cet article n° 114 : clic

Selon le LABORATOIRE, combien de gouttes par fleur choisie verser dans votre flacon de 30 ml ?

  • BACH ORIGINAL : 2 à 3 gouttes
  • BIOFLORAL : 3 à 4 gouttes
  • DEVA : 7 gouttes


Prises de votre flacon de mélange : tjs 4 gouttes, 4 fois par jour

 

 

Quelques informations* sur la maladie de Lyme


1. Ma copine* m'a dit :


Les recommandations des médecins de CHRONIMED sont de 3 semaines de prise d'antibiotiques minimum.
Ce groupe de recherche clinique est soutenu par le Pr Luc Montagnié.

Dans 50% des cas d'infection, l'érythème migrant n'apparait pas !

La température d'un humain atteint de la maladie est entre 37,5°C et 38,2°C

On peut compléter son traitement avec des remèdes homéopathiques, voir un site internet belge

Les analyses sanguines réalisées en France n'ont pas des résultats fiables. Les faire en Allemagne est plutôt recommandé.

La maladie se développe en 3 stades : entre le primaire (auréole, symptômes grippaux) et le secondaire (symptômes divers et variés) il peut se passer seulement 10 jours !

 

2. Interviews du Pr Montagnié : clic

 

3. Association Lyme sans frontière* : clic

plaquette_der

 

4. Magazine CA M'INTERESSE* - juin 2018, article sur la maladie de Lyme : clic

Maladie de LYME, pourquoi est-elle si mal soignée ?

  • Introduction
  • Chapitres :
  1. Le nombre de malades serait sous-estimé
  2. Les test de diagnostic sont controversés
  3. Il existerait une forme chronique de la maladie
  4. La prise en charge de la maladie pourrait s'améliorer
  5. Des perspectives de prise en charge
  • Des symptômes très divers : maux de tête, fatigue, syndrome grippal, perte de mémoire, douleurs articulaires, troubles moteurs, paralysie faciale.
  • Comment éviter les morsures de tiques
  • Pour aller plus loin : liens de sites internet

 

 

Vine_marionfleurs

Vine cultivé / Villeneuve en Aveyron (12) © Marionfleurs.canalblog.com

 

Si vous souhaitez nous partager votre expérience,
je vous invite à l'écrire dans les "commentaires".

 

  • Mots Clés : Fabriquer un flacon de mélange, Quels mots derrière mes maux ?, Santé, Système de santé complémentaire ; Corps, Stress, Trauma/Choc ; Se décontaminer, peau, physique, piqûre, tique ; Allopathie.

 

 

P_20180610_182607

© photo : marionfleurs.canalblog.com