>> Tout nouvel abonné reçoit en cadeau mon calendrier-carnet de notes élixirs floraux : clic

 

 

# 252 ème 

 

Quand j'ai officiellement démarré mon métier de Conseillère* (agréée) Fleurs de Bach, je suis allée à la rencontre des gérants des cinq magasins bio de ma ville pour leur proposer une animation mensuelle gratuite dans leur rayon "Fleurs de Bach". Mes objectifs : répondre aux questions, conseiller, rassurer, transmettre, informer, donner envie d'essayer... bref le coeur de mon métier :)

J'ai mis en place cette prestation conseil pro élixirs floraux  dans trois magasins dont BIOC*** où mon service a duré six mois car leurs clients connaissaient pour la plupart cette santé émotionnelle et la pratiquaient en autonomie (ils avaient peu de questions). Malgré tout, j'ai fait de belles rencontres humaines et j'ai appris à présenter les essences florales en trois minutes à deux pas de la caisse !!! Wouh un challenge à chaque fois, surtout avec les hommes ! LOL !

C'était il y a plusieurs années et aujourd'hui l'équipe commerciale s'est renouvelée, seule la responsable me connait et nous discutons toujours lors de mes visites :)

 

Fin juin j'arrive en caisse avec mon petit panier où m'accueille une "nouvelle" vendeuse que je croise en rayons depuis plusieurs mois. Nous ne nous connaissons pas au-delà d'un bonjour souriant. Tous mes articles scanés, elle me demande si j'ai un compte "fidélité". Je lui donne mon nom, elle le recherche dans sa base de données ; ce petit échange me donne l'occasion de me présenter plus clairement sur le plan professionnel :

- Peut-être mon nom vous dit-il quelque chose ? Ma carte de visite était posée à côté du présentoir BIOFLORAL**. Je suis Conseillère agréée Fleurs de Bach dans notre ville. Si des clients ont des questions auxquelles vous ne pouvez répondre ou souhaitent rencontrer une professionnelle, vous pouvez m'appeler ou donner mes coordonnées. J'ai fait une animation "conseil gratuit" ici, votre responsable me connaît.

- Je vous remercie mais nous avons déjà quelqu'un vers qui nous orientons ces clients.

- Ah !? Très bien ! Cette personne est conseillère Fleurs de Bach ?

- En fait elle est naturopathe mais elle fait aussi du conseil floral.

(sa réponse me surprend un brin !? )
- Elle a un certificat professionnel de Conseillère Fleurs de Bach ?

- Je ne sais pas. Je ne lui ai pas posé la question.

- Bien sûr. Si cette personne a étudié les Fleurs de Bach dans le cadre d'une école de naturopathie, son enseignement est sans doute moins complet que celui d'un conseiller agréé. Dans le premier cas, le savoir reste général car il est complémentaire à une pratique de santé orientée sur l'alimentation. Dans le second cas, l'étude de la Méthode dispensée par le Centre Bach*** demande environ un an et demi de travail personnel avant le certificat.

- Je ne comprends pas ce que vous me dites.

- Désolée d'être confuse. Pour moi, il existe une différence de conseil floral si l'accompagnement est fait par un spécialiste des Fleurs de Bach ou un non spécialiste. Simplement parce que ces personnes n'ont pas étudié le sujet avec la même profondeur et la même perspective d'utilisation. Je pense qu'il y a un intérêt pour le client à être orienté vers le professionnel le mieux formé.

- Hum hum !

- Si vous permettez encore une minute. Imaginons qu'une personne me demande où elle peut acheter des produits bio dans notre ville, et avoir une discussion approfondie avec un vendeur sur les produits les plus adaptés à ses problèmes de santé ? Dois-je plutôt lui conseiller un magasin alimentaire qui a un "coin bio" ou un magasin spécialiste du bio, tel que le vôtre ?

- Hum hum ...

 

 

Bien orienter une personne en quête d'un conseil FDB ; marionfleurs

 

 

Oui, oui,

Mon attitude était peut-être une réponse réactionnelle aux propos d'un ami qui m'avait fait part de ses pensées peu de temps avant : (et avec lesquelles je suis de plus en plus d'accord)

- "Après tant d'années d'existence, notre métier de Conseiller agréé Fleurs de Bach n'est toujours pas connu du Grand Public, ni reconnu par les Professionnels (de santé) médians."

- "L'Humanité est passée à côté des Fleurs de Bach, mais ce n'est pas la première fois qu'elle râte une occasion d'Evolution !"

 

Que cette vendeuse adresse les "clients demandeurs" vers moi-même ou d'autres conseillères agréées m'importe peu. Mais que ces personnes soient dirigées vers des thérapeutes correctement formés à la pratique de santé qu'elles souhaitent suivre, me semble primordial.

Il y a des jours où je n'ai plus l'envie de faire (re)connaître mon métier et d'autres où je suis contente d'avoir trouvé l'énergie de semer une graine. Ce fut le cas ce jour-là ! Va-t-elle donner un fruit ou pas ? Cela n'est plus de mon ressort et je laisse à chacun sa part de responsabilité dans ce qu'il offre d'aidant ou pas à son prochain. Evidemment que ce point de vue est strictement personnel car nourri par mes croyances.

 

VERVAIN2
VERVAIN : nous soutient dans notre désir de convaincre les autres sans s'enflammer et en restant à leur écoute.

 

HORNBE~2

HORNBEAM : quand VERVAIN perd de son enthousiasme, il peut tomber dans une baisse de motivation. Il n'a plus l'énergie pour défendre ses opinions. Un état d'âme soulagé par le CHARME.

 

 

 

  • Mots Clés : Conseillère agréée Fleurs de Bach, Coup de gueule, Eduquer la personne.
  • Présentation de mon métier de Conseillère agréée Fleurs de Bach* : 57
  • Laboratoire BIOFLORAL** : 198
  • Des pistes pour se former aux Fleurs de Bach*** : Centre Bach, Deva, Biofloral, etc ...
  • Coups de gueule professionnels : 212 ; 238 ;

 

Les petits obstacles font le chemin ; marionfleurs