# 50 ème

 

Dans le village des grands-parents, il y a une piscine municipale pile poil adaptée aux enfants. Ni pataugeoire, ni "olympique", chacun y trouve son compte et le taux de fréquentation permet de se sentir à l'aise.

Bref c'est la piscine idéale pour apprendre à nager !

En plus zhom y a fait ses 1ères brasses et glandé pas mal d'après-midi durant son enfance.
Alors le petit est un peu fier de mettre ses traces dans celles de son père !

 

L'an passé, nous avions demandé au maître nageur, quand l'enfant est prêt à prendre ses premières leçons. - "Il doit être à l'aise dans l'eau. Pouvoir mettre la tête un peu sous l'eau sans paniquer et avoir la force de la maintenir au-dessus. En général le corps en est capable vers 5-6 ans. Pour le mental, c'est une histoire personnelle".

Toute l'année, nous avons zieuté les progrès de Preum's et au vu de son assurance, nous lui avions promis des leçons de natation chez papi et mamie !

 

Si je n'ai pas pris ma trousse de Fleurs pendant les vacances (magistrale erreur), j'avais anticipé l'évènement en préparant un mini flacon floral. Juste deux petites quintessences basiques pour la circonstance qui épauleraient mon fils s'il en avait besoin :

 

  • MIMULUS a renforcé son courage et sa confiance pour faire ce qu'on lui enseignait sans peur
  • LARCH l'a aidé à essayer même quand c'était difficile, et à ne pas se comparer aux autres. Ce qui aurait pu le démoraliser.

 

MimulusLarch

 

Le 5ème jour de leçon (un vendredi), le moniteur avait prévenu qu'il organisait une petite compétition entre enfants. Ce matin-là Titou ne voulait pas y aller. Il avait peur de plonger du bord. Son père lui a proposé d'aller voir et qu'il déciderait une fois sur place. Je lui ai donné ses gouttes auxquelles j'ai ajouté 4 gouttes de RESCUE pour la bouffée émotionnelle passagère.


Rescue

 

Arrivé à la piscine, son moral à nouveau au beau fixe, notre bonhomme a finalement décidé de participer. Il a trouvé le courage de plonger et de se battre (avec lui-même) jusqu'à l'autre largeur du bassin. C'est avec fierté qu'il est sorti de l'eau, puis a reçu sa médaille d'argent des étoiles plein les yeux.


Le maître-nageur d'une bienveillance absolue avait comme objectif d'encourager les enfants dans leur (long) apprentissage de la nage. Pour ce faire, il avait constitué 2 équipes de 3 nageurs. Tous les enfants ont donc été médaillés dans leur catégorie. Ce qui les a gonflé d'amour propre et d'envie de continuer.

Reste simplement à pratiquer régulièrement jusqu'à l'été prochain.