# 192 ème

 

Je fais partie des personnes qui croient aux signes, aux coïncidences, à la synchronicité ...
L'aventure qui m'est arrivée dernièrement était-elle de cette nature-là ?


Lors de notre randonnée au Col de l'Alpe (article), je me suis émerveillée devant la nature en fin de floraison. Les plantes prenaient des teintes d'automne, en harmonie avec les arbres aux feuilles caduques. Parmi elles, j'ai photographié de l'ANGELIQUE en contre-champ pour capturer sa forme aérienne étoilée :

Angélique Col de l'Alpe

En redescendant, j'ai cueilli quelques spécimens avec l'idée de les peindre sur un mur de ma cuisine car cette fleur, je l'adore depuis que je suis petite. Elle est la madeleine de Proust de mes randonnées familiales et aussi mon premier souvenir de clopes ! Ses tiges étant creuses, combustibles tout en s'éteignant rapidement, l'Angélique était parfaite pour assouvir ma curiosité de la fumette ! Donc, durant mon adolescence et avec la complicité d'un cousin, je ramassais des plants séchés que nous coupions en batônnets d'une longueur de cigarette, puis nous les grillions en cachette. MDR !!! On se sentait GRANDS !

souvenirs, souvenirs heureux :)

 

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Quinze jours après cette belle promenade, j'ai été conduite aux Urgences avec un symptôme qui me mettait dans ce sas entre la vie et la mort. Vous ne savez pas de quel côté votre vie va basculer la seconde d'après ? Vous êtes comme un funambule sur un fil entre deux mondes. En suspension dans l'espace et dans le temps. Certains d'entre vous ont peut-être vécu cette expérience ? On est là face-à-face avec soi, habité par toutes sortes de sentiments et de pensées : envers sa famille, ses amis ; ce qu'on a fait dans sa vie ou pas fait, ce qu'on a fait de sa vie, etc ... Puis arrivent les Grandes Questions qui ont une autre réalité au seuil de notre (possible) mort : Qu'est-ce que la vie ? Qu'est-ce que la mort ? Existe-t-il une vie après la mort ou est-ce le néant ? Qu'est-ce qu'aimer ? Ai-je su aimer ? etc ... C'est un moment de (grande) solitude je trouve, même si l'on est humainement entouré. Les réponses sont à écouter dans notre intériorité - nous nous confrontons à nos croyances - et personne hormis nous-mêmes y avons accès.

L'équipe médicale s'occupait très bien de moi, à me faire différents examens pour déterminer quel médicament me donner. A ces moments-là nous étions dans une conversation évoquant mon corps, la douleur, leurs outils. Mais quand je me retrouvais seule dans la salle de soin, j'essayais de stopper mes pensées (mental) pour "derrière" mon calme intérieur accèder à mes ressources personnelles de guérison. J'étais absolument convaincue que je pouvais agir positivement sur ce qui m'arrivait en complèment de la médecine conventionnelle. Il m'était même indispensable de garder cette part d'implication et de responsabilité personnelles dans la gestion de cette crise de santé. Tous les niveaux de mon être devaient oeuvrer dans le même sens, m'aider à guérir.

  • Les professionnels des Urgences traitaient mon plan physique.

Dès le début de mon symptôme j'ai pris le mélange RESCUE* très régulièrement, et j'ai demandé de l'aide à mon ange (gardien) :

  • RESCUE apaisait mes plans émotionnel et psychique (et spirituel) : attitude "grand calme", détente profonde, ma conscience présente et lucide.
  • Mon Petit Ange agissait depuis mon plan spirituel. Il a favorisé en moi l'acceptation de la situation, et le ressenti d'être accompagnée, soutenue, guidée dans cette phase de grande inconnue. Dans le 1er cas en prenant de la hauteur par rapport à l'événement. Un phénomène que je ressens aussi avec les Fleurs de Bach. Dans le 2ème cas en dissipant ma peur par une profonde confiance.

Prendre de la hauteur

Mon symptôme a cessé subitement et de façon naturelle à la stupéfaction du médecin ; me ramenant du côté de la vie.
Je n'ai rien dit sur mon travail intérieur et le mot "incarnation" que j'avais intuitivement entendu et tenté de mettre en pratique (renvoi à la fleur CLEMATIS).
Le remède qui devait m'être injecté a servi à un autre malade atteint de la même souffrance.

Quels facteurs m'ont permis de retrouver la santé ?
De mon point de vue tous les acteurs (hommes, fleurs, entité spirituelle) ont créé une synergie de rétablissement. Il y a eu une aide extérieure et une aide intérieure.
Mais en réalité l'issue positive de cette expérience reste pour moi un grand mystère.


Au cours de ma prise en charge, allongée sur le lit, j'ai pensé aux victimes de l'attentat, et à un jeune musicien de 24 ans que nous avons enterré il y a un mois. Ont-ils comme moi eu recours à une entité spirituelle pour les accompagner dans ce moment de crise ? Ou quoi ou qui d'autres ?

Dans notre monde MATERIALISTE qui n'offre comme réalisation à l'homme que la culture d'un EGO omniprésent, avide de reconnaissance et de pouvoir personnels, je me suis demandée comment et jusqu'où les valeurs de notre société dite moderne accompagnaient l'humain quand il est aux frontières de la mort ?  Amputé de son identité spirituelle, quels sentiments émergent en lui dans ce moment de grande inconnue ?

 

 

Je fais partie des personnes qui croient aux signes, aux coïncidences, à la synchronicité ...
L'aventure qui m'est arrivée dernièrement était-elle de cette nature-là ?

 

De retour à la maison, je feuilletais l'ouvrage LES ELIXIRS FLORAUX EUROPEENS** de Philippe DEROIDE quand je suis tombée sur la fiche de l'ANGELIQUE !?! Ca alors, j'avais oublié qu'elle faisait partie des essences guérisseuses :)

 

Laboratoire Deva
Angélique / Angelica Archangelica

Les informations ci-après proviennent du livre cité*

HISTOIRE ET TRADITION

  • "Son nom est relié à l'Archange Raphaël, l'archange de la guérison, qui révéla en songe les vertus de cette plante au moment où l'épidémie de la peste ravageait l'Europe.
  • Paracelse la qualifiait de "remède merveilleux" et on l'utilisait pour éloigner la peste, neutraliser l'effet des venins et prolonger l'existence.

 ACTIONS/AIDES

  • Groupe : courage (force et maîtrise de soi)
  • Rôle : assistance
  • Tradition populaire : expression végétale des entités angéliques protecteurs de l'humain
  • Mots-clés : abandon - calme - changement - confiance - environnement - guérison - influence - matérialisme - mort - ouverture - perspicacité - peur - protection - racines - sensibilité - séparation - solitude - spiritualité - transition - urgence

SITUATIONS

  • Dans les moments de crise profonde, cette essence favorise la perception de l'action bienveillante des forces supérieures sur notre propre vie.
  • Dans les situations d'urgence, les moments de crise, les phases de transition majeures. S'utilise chaque fois que la vie de l'homme est en jeu et lorsque le seuil de la mort est proche. Elle soulage ceux qui se sentent isolés, abandonnés, en donnant force et capacité d'assumer une situation qui semble être sans issue.
  • Pour les personnes qui donnent des soins/accompagnent les personnes mourantes.
  • Lorsque l'individu, à l'orée du seuil de l'inconnu, éprouve une peur viscérale qui le submerge.

POTENTIEL POSITIF

  • L'ANGELIQUE ouvre notre coeur et notre conscience au monde de l'esprit en éveillant au plus profond de notre être le sentiment d'être guidé et protégé sur notre chemin de vie.
  • Aujourd'hui la peur envahit le monde et l'homme de tout côté, la noble ANGELIQUE apporte ses forces bienveillantes.
  • Pour développer des forces de pensées actives, positives et créatrices, avec l'aide des forces spirituelles."

Soutien

 

 

MES REMARQUES

Quand on regarde cette fleur par en-dessous, sa forme est tout à fait incroyable (clic). Elle me fait penser à un bras (tige principale) dont les doigts (tiges secondaires) de la main se tendent vers le Ciel pour toucher une matière d'un blanc lumineux (minuscules fleurs : clic). Comme si l'ANGELIQUE nous disait : "Tourne-toi vers le plan supérieur et tu entreras en contact avec une énergie angélique (blanc > "plumes")."

Cette fleur a également la forme d'une antenne parabolique, de fait orientée vers le Ciel dans l'attente de capter un message provenant de l'espace.

 

De part mes croyances, en demandant à mon ange gardien : protection, forces et confiance pour traverser cette tempête de vie, j'ai naturellement réveillé en moi le message de réharmonisation de la petite ANGELIQUE.

Dans le cas où la personne ressent un ou des états d'âmes listé ci-dessus, l'ANGELIQUE est son élixir floral de rééquilibrage.

 

 

 Angélique

 

POSOLOGIE DES FLEURS selon les laboratoires

  • RESCUE : toujours 4 gouttes autant de fois que vous en ressentez le besoin (Bach Original)
  • ANGELIQUE : 3 gouttes 3 fois par jour (DEVA)

 

NOTA BENE : ROCK ROSE (composant de RESCUE*)

"Rock Rose sert en urgence, là où tout espoir semble vain. Dans les accidents, les maladies subites, ou dans les états graves susceptibles de causer une grande inquiétude  à l'entourage. Si le malade a perdu connaissance, on peut lui humidifier les lèvres avec le remède, et lui adjoindre d'autres extraits  que l'on aura jugés nécessaires ". Dr Edward BACH.

 

 

 

* * * * *

Hasard et coïncidence par Elisabeth Horowitz
RADIO SUISSE ROMANDE, émission EGOSYSTEME, Florence Varion

"Tout le monde aime les concours de circonstances surprenants et les faits extraordinaires, même les statisticiens et autres amateurs de probabilités. Quel sens leur donner ? Elisabeth Horowitz est thérapeute spécialisée en analyse du roman familial, fondatrice de lʹAssociation Française de Psycho généalogie, conférencière, animatrice de séminaires. Elle interroge lʹhistoire et décode les approches théoriques et pratiques de ces signes. Les coïncidences, pour elles, sont des signes qui doivent être décodées pour voir plus loin dans notre destin."
Elisabeth HOROWITZ, "Quelle coïncidence !", éditions Dervy.


> pour écouter l'émission : clic

 

 

  • Mots Clés : Rescue ; Système de santé complémentaire ; Confiance ; Crise ; Destin/sa vie ; Deuil/mort ; Peur ; Spiritualité
  • Référence livre LES ELIXIRS FLORAUX EUROPEENS** : Clic Z'annexes
  • Référence  Cartes des Anges : Clic Z'annexes