Tirage au sort du conseil gratuit :
Pour le mois de mai le générateur électronique a sélectionné le nombre 120.
C'est le numéro d'abonné d'Adeline. J
e vous contacte par courriel :)

- - - - - - - - - - - - - - - - -



# 370 ème
>> Connaissez-vous mon tirage au sort pour gagner un entretien floral gratuit ? clic

Vingt-quatre heures pile avant de m'installer dans mon nouveau cabinet de thérapeute, je découvrais pour la première fois les joies du lumbago. Oh punaise ! Encore un truc bien sympathique et tout ça pour avoir voulu passer la serpillère !!! Me redressant pour la fixer au bout de mon balai, mon corps ne va pas plus loin qu'une posture type 5h50 (clin d'oeil à Chanel : clic) car une douleur me foudroye le milieu du dos. Je plaque mes mains dessus et tente un redressement lent et sous contrôle ; il sera les dents serrées. Qu'est-ce que c'est que ce symptôme ? J'ose le défi de me rebaisser vers le sol, la contracture se manifeste de nouveau au même endroit. J'attrape mon seau et mon balai, impossible de porter quoi que ce soit. Je repose le tout qui restera dans l'entrée jusqu'au soir.

- " Lumbago ? "

- " Présent m'dame ! "


En général quand mon corps me parle, il est prioritaire. Mais là, ce n'est pas le moment de bouleverser mes plans et mon état d'esprit OAK positif fait son apparition : - "J'entends mon cher corps que tu veux me dire quelque chose d'important mais moi aussi je vais te dire quelque chose d'important et, ce n'est pas mon mental qui te parle mais mon coeur. J'attends ce déménagement de bureau depuis des mois alors il n'est pas question que tu m'empêches de vivre la joie que je ressens à l'idée d'y recevoir mes clients demain. Je maintiens donc tous mes rendez-vous et je m'occupe de toi dès maintenant."

 

J'ai pratiqué ces soins de façon intuitive et quotidienne :

  1. gymnastique bioénergétique
  2. massage avec des huiles essentielles*
  3. Fleurs de Bach ingérées : VERVAIN (inflammation), IMPATIENS (douleur musculaire) + AGRIMONY (torture) + ELM (débordement)
  4. soins de thérapie Bemer*
  5. je m'asseois sur un coussin dynair*
    (son instabilité incite ma colonne vertébrale à trouver un axe d'équilibre grâce à des micros mouvements)

 

Evolution

A 17h je me penche vers une amie assise pour lui faire la bise, poignardée par la douleur je manque de m'écrouler sur elle. Fous rires.

Dans la nuit je me lève pour boire, juste m'incliner vers le robinet d'eau me décharge une douleur si forte que je perds presque connaissance. Loin de toute aide florale, je visualise* la fleur CLEMATIS et retrouve assez vite mes esprits. Je m'en retourne au lit à petits pas, les mains plaquées au mur, le mental un poil angoissé : - "Dans 9h je travaille, serai-je en état ?"

Et bien oui ! Je pratiquerai tous mes soins avant de partir au cabinet et certains au cours de la journée. J'aurai à chaque levée de fauteuil une attitude de femme enceinte qui se cambre, se tient le dos et respire bien fort, je m'autoriserai parfois une grimace de douleur mais rien de tous ces désagréments n'auront gâché ma joie de commencer ma 1ère journée dans mon nouveau cabinet.

Une fois j'exprime que l'endroit de cette douleur me rappelle celui de ma péridurale ; un très mauvais souvenir de l'anesthésiste car j'étais tombé sur le connard de service : le misogyne humiliant.

En six jours de traitement ma douleur était devenue peu perceptible, je me pliais en deux jusqu'à toucher le sol sans problème ; j'avais cependant pris rendez-vous chez une ostéopathe (spécialiste maternité) pour faire un contrôle. C'est en allant chez elle que j'ai eu mon petit accident de voiture (article n°369). Elle me pose pas mal de questions sur mes antécédents médicaux et mes maux actuels ; je lui parle de la péridurale parmi d'autres choses. Après auscultation elle m'apprend que la cause de mon lumbago vient en effet de cet acte dont la cicatrisation est devenue pathologique. Elle m'explique alors que notre corps est enveloppé d'une membrane qui a différents noms selon sa localisation. Le long de la colonne vertébrale, la membrane est appelée méninges. Elle est un tunnel pour notre réseau nerveux. Elle a aussi la mémoire informationnelle (dont nos émotions) de toute notre histoire de vie. L'aiguille de la péridurale traverse 3 plis de cette membrane avant d'atteindre la zone où le produit anesthésiant sera délivré. Ces plis sont indépendants, ils glissent les uns sur les autres. Au moment de leur cicatrisation il arrive que ces trois couches se collent, cet état d'immobilité aura des conséquences néfastes sur notre santé. Après l'intervention nous souffrons, c'est le temps de la réparation des tissus. Puis la douleur s'estompe et pendant plusieurs années "silence radio". Troisième phase s'il y a adhérence des tissus, des symptômes vont apparaitre peu à peu et s'exprimer de plus en plus fort au fil du temps ; comme par exemples : maux de tête, fourmillements, sécheresse buccale, sécheresse oculaire, acouphènes, douleurs de dos... (j'ai certains maux depuis plusieurs années). Pour le docteur et les spécialistes ils sont pris en considération sans une cause commune or elle peut être la même pour tous : la péridurale et ses suites !!! Mon ostéopathe a eu des gestes techniques peu douloureux pour séparer une à une les trois couches. J'ai cru comprendre que les ostéopathes sont formés à cette technique et que peu la pratiqueraient ! Qu'en est-il pour vous et autour de vous ? Me concernant les réponses majoritaires entendues sont aucune prise en charge. " Allez ma cocotte, il y a de grandes chances que tu souffres dans quelques années mais moi je m'en lave les mains !!! "

 

lumbago_peridurale_fleurs_de_bach

 

 

Après le soin d'ostéopathie

  • RESCUE + WILLOW : oral + massage sur la douleur de la piqûre.
    WILLOW
    : colère aigrie, amertume ravalée contre ce connard d'anesthésiste à cause de qui ...
    WILLOW: car sur la planche du livre de KRÄMER* et WILD, la zone cutanée ou a été pratiquée la piqûre est celle de la plante WILLOW
  • Homéopathie recommandée pour les suites d'une péridurale : HYPERICUM PERFORATUM en 30 CH, 1 dose ou 10 granules

 

Comment vous soignez-vous en cas de lumbago ?
(un petit partage en commentaires)

 

  • Mots Clés : Comment faire quand on n'a pas de Fleurs sur soi ?, Complexes secours/urgence, Rescue, Santé, Système de santé complémentaire ; Colère, Corps, Crises, Traumatisme/choc ; Contracture, Dos, Lumbago ; Bemer, Homéopathie, Huiles essentielles, Ostéopathie.

    * REFERENCES PAR ORDRE D'APPARITION

 

Comme un tunnel ! Photo : DR

 escalier_chambord_marionfleurs

Intérieur de l'escalier à double révolution au château de Chambord