# 181 ème

 

(Suite de ce post)

Bichette, après deux semaines de garderie "finger in the nose" grâce à ce flacon floral - voilà notre Benjamin à nouveau empêtré dans des humeurs difficiles. Cette fois-ci, il semble traverser des moments de blues. Les assistantes m'expliquent qu'il joue tranquillement et se met soudainement à pleurer sans raison apparente. Elles discutent avec lui pour savoir ce qu'il se passe mais il ne peut l'expliquer. Il ne s'accroche qu'à son doudou, semble dans une bulle et ne bouge plus. Après un long moment de tristesse, il sort seul de son état et retourne vers les jeux ou intègre l'animation en cours ...

Je lui ai donc proposé la fleur MUSTARD, pour l'aider à traverser cette humeur plus vite et faire émerger la cause de sa déprime. J'ai ajouté IMPATIENS qui est sa fleur de personnalité. Il va donc se recentrer sur son énergie et aura en plus la lumière apportée par MOUTARDE.

 

Quelques jours plus tard, il a commencé à nous parler de papi et mamie. De la ferme. Des tontons. De ce qu'il y avait fait cet été. Il demandait à regarder les photos et les films. Il se voyait "conduire" le tracteur, arroser les plantes du potager, donner le grain aux poules, rentrer les vaches à l'étable pour la tétée des petits veaux. Bref, notre petit bout expérimentait le sentiment de la nostalgie : "C'était trop bien les vacances chez papi et mamie. Je veux y aller maintenant".

Comme la période a été un peu longue et pas toujours confortable. Nous le trouvions souvent mentalement absent, un complément de traitement avec la fleur HONEYSUCKLE a permis de remettre de l'ordre dans l'échelle du temps : les vacances font partie du passé ! La crèche est l'actualité du présent !

Quelques jours plus tard, Benjamin a partagé ses souvenirs à la crèche tout en restant les deux pieds dans sa vraie réalité. "C'est gagné ! C'est gagné" comme chante sa copine DORA !

 

Imp, Honey, Mustard

 

  • Prise au verre : clic
  • Posologie Dr Bach : 2 gouttes de chaque fleur, 4 fois par jour