# 33 ème

 

Début décembre, je consulte un médecin homéopathe pour traiter un problème de santé physique spécifique. Il commence par identifier mon remède type, selon ma personnalité et mon point faible. A savoir que chez moi mon symptôme chronique est l'angine que j'attrape en général une fois par an aux alentours de mon anniversaire. Je suis rarement malade car pour un IMPATIENS, c'est une perte de temps qui le stresse ! ;)

 

Nous travaillons donc avec ce remède de base auquel il en ajoutera d'autres pour nettoyer des organes, et agir sur "mon problème". Je prends mon remède type en haute dilution tous les vendredis matin et depuis 6 mois, développe (entre autres) des symptômes d'angine qui commencent le soir-même pour disparaître totalement 4 jours plus tard et qui sont réactivés le 8ème jour, etc ...
Au démarrage du traitement, je me suis accrochée au rideau tant l'infection a été "virulente" puis au fil des semaines, les manifestations se sont faites de plus en plus douces pour presque passer inaperçues.

 

Lundi dernier, j'ai rendu visite à une très chère amie pharmacienne, conseillère agréée Fleurs de Bach et homéopathe uniciste. Une formation de rêve quoi ! Nous avons échangé sur mon traitement homéopathique longue durée, et la violente expérience psychique qu'un nouveau remède venait de me faire vivre. Consécutivement à laquelle j'ai décidé de tout arrêter pour faire autrement. Mon intuition me disait qu'il y avait un GROS problème LA. Elle m'a confirmé qu'il valait mieux changer de méthode (mais pas de médecine). J'ai proposé que nous reprenions les choses ensemble mais elle m'a dit que mon corps devait d'abord éliminer tous ces remèdes ingérés. - "Mais je n'en prends plus depuis 1 semaine !" Elle a consulté un livre et m'a répondu que le remède type serait encore actif 2 mois et le dernier pareil. - "On se reverra en septembre. D'ici là tu ne prends plus rien".

 

Jeudi soir, je ne me sentais pas très bien et vendredi matin j'ai compris qu'une résurgence d'angine pointait son nez. OK je confirme que le remède est toujours actif. Le soir mon état était catastrophique. J'ai sorti ma trousse de fleurs et j'ai choisi : RESCUE + CRAB APPLE + CHESTNUT BUD. Dans la nuit, j'ai préféré prendre un doliprane car j'évitais de déglutir tant j'avais mal et tout à l'heure, Doc fait le constat d'une une méga angine rouge. Je suis donc pour une fois sous allopathie et fais confiance à mes Fleurs d'amour pour enlever les traces de mon traitement homéo au plus vite, histoire de reprendre l'histoire plus en douceur.

 

  • RESCUE : pour la crise émotionnelle, la douleur, le choc, la perte de contrôle des symptômes qui reviennent à une puissance 10, mon système immunitaire en panique et mon état ensuqué
  • CRAB APPLE : pour nettoyer mon organisme des remèdes
    (Elixir de désintoxication. "Utilisé comme remède de convalesence en cas d'empoisonnement" M. Scheffer)
  • CHESTNUT BUD : pour que mon corps casse rapidementt ce cercle vicieux de la maladie hebdomadaire

 

RescueCrab appleChestnut bud