# 323 ème

 

Calendrier - Carnet de notes fleurs de Bach

 

CalendrierNotesModèleFDB2017


Le 31 octobre, les abonnés du BLOG ont reçu la fiche du mois de NOVEMBRE.
Elle est conçue comme un memento de traitement floral : noms des Fleurs, durée des traitements, changements émotionnels en nous.

Un exemple d'utilisation : ici

Les personnes intéressées pour la recevoir et non inscrites au Blog ont simplement à faire une démarche d'abonnement :
- page d'accueil
- e-mail / abonnement (colonne de droite)

Pour tout renseignement ou problème, me contacter par email.

 

 

ASPEN sous les projecteurs pour le mois de novembre parce que ...


Avec l'automne et le changement d'heure nous entrons dans une période où la part de sombre prendra de plus en plus de place dans notre journée. Le matin et le soir les heures nocturnes s'allongent et nous plongent dans un environnement plus angoissant pour certains. En extérieur des formes familières deviennent floues et monochromes, des bruits connus ou quelconques deviennent source d'inquiétude. Notre imagination s'emballe et fabrique à notre insu un scénario angoissant, parfois paniquant, et même terrifiant. On se surprend à marcher plus vite, à regarder de tout côté et surtout derrière soi. On pense facilement à une présence hostile.
Insécurisé on recherche une lumière et de la vie pour se rassurer.

Dans ma région s'ajoutent à ces nuits plus longues, des périodes de brouillard sur plusieurs journées. Mmmm ! La bonne nappe de brouillard qui vous plonge dans une ambiance de film d'horreur ! Je me souviens d'un retour de soirée seule en voiture aussi mémorable qu'une visite de maison hantée bien réalisée : Minuit, lune baveuse, grandes écharpes de brouillard, petite départementale de campagne, forêt à traverser avec passage de gibier, girophare orange sur le bord de la route et dans un fossé une voiture accidentée par un sanglier, rouler à une vitesse maxi de 30km/h, avoir une voiture collée au pare-choc arrière plein phares dans ton rétroviseur ! Sinon personne d'autre à la ronde ni aucune maison avant des kilomètres... et ta mémoire "joueuse" qui te balance des bribes d'Histoires Extraordinaires de Pierre Bellemare entendues le souffle court il y a des décennies ! Ambiance 100% angoisse !! Juste envie de retrouver des lampadaires allumés et une file de voitures pour dégommer cette oppression dans le thorax, dissiper l'horrible impression qu'un danger imminent va me tomber dessus. Hooooooooooooo ! Haaaaaaaaaaaa ! Au secours petit ange, protège-moi !!!

 

1/ ÊTRE PLONGE DANS LA NUIT EN ZONE URBAINE

Le Dauphiné Libéré, Presse Quotidienne Régionale
L'extinction nocturne gagne du terrain (octobre 2017)

Pour des raisons écologiques (ex. respecter la vie des animaux nocturnes) et économiques des communes décident de minimiser l'éclairage des routes et de bâtiments la nuit. Il y a plusieurs options choisies :

  • éteindre totalement une zone entre minuit et cinq heures du matin
  • ne laisser allumer que quelques lampadaires (ex. un sur deux sur les grands axes)
  • éteindre la semaine et laisser allumer le week-end quand le trafic est plus important pour éviter les accidents
  • laisser allumer les zones sous vidéosurveillance
  • baisser l'éclairage public de 80% et installer un détecteur de mouvement qui augmente la luminosité en cas de passage (piéton/voiture)

> il n'y aurait pas plus de vols ou de méfaits de délinquance d'après la Police
> les chauve-souris sont plus actives à la chasse (aux moustiques)
> il y a aussi les chouettes, les hérissons, les insectes dont les papillons, etc... qui sont bénéfiquement concernés.


Un tiers des communes françaises pratiquent l'extinction nocturne. "Être plongé dans le noir fait remonter un sentiment d'insécurité" (ASPEN).

 

2/ A PARTIR DE NOVEMBRE, UNE PENOMBRE PLUS PRECOCE MATIN ET SOIR = DANGER !

Le Dauphiné Libéré, Presse Quotidienne Régionale
Passage à l'heure d'hiver : attention danger sur la route (octobre 2017)

Avec le changement d'heure il fait nuit plus tôt aux heures d'affluences (sorties d'école, de bureau) où le trafic est dense. Moins de lumière, de la pluie, du brouillard, du vent, des gelées, la circulation devient plus dangereuse et les accidents augmentent à cette saison.

Il est conseillé de "redoubler de vigilance et d'anticiper le comportement des autres usagers". (Que peut-il se passer de dangereux ? Anticiper l'inconnu : ASPEN)

  •  piétons et cyclistes doivent se rendre visibles en portant des vêtements clairs et des accessoires réfléchissants
  • les piétons marchent sur le trottoir ou à gauche en cas d'absence de trottoir et traversent aux passages piétons
  • les cyclistes respectent le code de la route et vérifient leur matériel : freins, feux avant et arrière, klaxon, casque pour les -12 ans

 

 

Aspen

 

  • retrouver son calme, un sentiment de sécurité, une tranquillité d'esprit
  • développer son courage et sa confiance face à l'inconnu
  • rester vigilant sans laisser son esprit s'emballer
  • dépasser ses peurs
  • se sentir protégé

 

 

 

* * * * *

Nouveautés !

MERCI pour vos commentaires du mois :)

Ces articles ont eu des ajouts :

  • EVACUER SON STRESS SUR LE PLAN PHYSIQUE / ÊTRE RELIE DANS LA SOUFFRANCE / MAL DE VENTRE - clic : commentaires
  • COMMENT FABRIQUER UN FLACON DE MELANGE PERSONNALISE - clic : commentaires/question
  • DANS UN MOMENT DE CRISE PROFONDE, POUVOIR SE RELIER AUX FORCES SPIRITUELLES - clic : ajout d'une émission "hasard et coïncidence"
  • LE SYNDROME DE L'OEIL SEC - clic : commentaires/question

 

 

Bon mois de novembre

J'ai cru voir un sanglier ; marionfleurs

 

 

  • Mots Clés : Calendrier-Carnet de notes ; Cauchemar/nuit, Confiance, Mental, Monstres, Peurs/Angoisses, Stress.
  • Comment faire quand on n'a pas de Fleurs sur soi ? : 18 ; 38 ; 275
  • Autres articles avec ASPEN : TAG
  • Une autre fleur de NOVEMBRE - Mustard : article 262