# 339 ème

>> Connaissez-vous mon tirage au sort pour gagner un entretien floral gratuit ? : clic

 

Un jour, il y a bien longtemps, j'ai entendu entre deux portes l'information que les Fleurs de Bach et les huiles essentielles (aromathérapie) ne faisaient pas toujours bon ménage.  - "Pourquoi ?"

La réponse donnée parlait d'une nuisance entre les deux concentrés des remèdes : les Fleurs de Bach, une préparation sans principes actifs et au fonctionnement subtil. Les huiles essentielles, une préparation avec des principes actifs et au dosage concentré. - "Et donc ?"

Il m'a été conseillé de séparer ces remèdes dans ma pharmacie en rangeant d'un côté les Fleurs de Bach et l'homéopathie et de l'autre mes flacons d'huiles essentielles. - "D'accord mais les remèdes floraux et les remèdes huileux étant conservés dans des flacons en verre hermétiques qu'est-ce que cela change ?

C'est préférable pour éviter toute "contamination". J'ai séparé les remèdes mais pour la raison de leur dangerosité ou pas. Ainsi, les Fleurs de Bach totalement inoffensives sont à la portée de mes enfants qui peuvent se servir seul* et, l'homéopathie et les huiles essentielles sont rangées séparément, dans des boites, en hauteur.

 

Un autre jour j'ai entendu que certaines huiles essentielles prises en même temps que les Fleurs de Bach perturbaient leur action et donc qu'il valait mieux choisir avec quel remède se soigner. - "Quelles sont les huiles essentielles pertubatrices ?" Pas de réponse.

 

Et puis il y a quelques jours j'ai lu ces informations dans cet ouvrage qui m'ont semblé convenir aux Fleurs de Bach car les essences florales et les remèdes homéopathiques ont cette caractéristique commune de traitement d'être ingérés en bouche, placés sous la langue quelques secondes pour permettre la diffusion de l'information thérapeutique dans les vaisseaux sublinguaux.
Ce sont aussi des remèdes de médecine alternative et naturelle compatibles avec tout autre traitement.

 

Voici les recommandations pour la prise d'homéopathie par le docteur Daniel Scimeca* que personnellement j'applique(rais) aux Fleurs de Bach (extraits du livre) :

Daniel Scimeca - L'homéopathie pour les nuls.

HOMEOPATHIE ET LES AUTRES MEDECINES DITES ALTERNATIVES ET COMPLEMENTAIRES

- "L'homéopathie peut être prise avec d'autres remèdes mais il est important de l'ingérer au moins 10 à 20 minutes avant le(s) autre(s) médicament(s).

- L'aromathérapie et l'homéopathie ne font pas bon ménage au même endroit et au même moment. Cela est lié au mode d'absorption de l'homéopathie qui est sublingual (sous la langue) et buccal pour les enfants, ce qui suppose que l'information subtile du médicament se fait par les petits capillaires de la bouche et les huiles essentielles ont très souvent un effet de constriction (refermer) sur ces capillaires. L'exemple de la menthe° est évident avec son "effet fraîcheur" mais cela vaut aussi pour les autres. On veillera donc à séparer les prises et à ne pas avoir la sensation d'un arôme d'huile essentielle lors d'une prise de granules ou de doses. Une huile essentielle appliquée sur la peau ou dans un diffuseur peut être sentie en bouche car une huile essentielle diffuse dans tout le corps.

HOMEOPATHIE ET MENTHOL

- ° La menthe : ingérer du menthol resserre les capillaires de la bouche (effet vasoconstricteur) c'est la raison pour laquelle on ressent une sensation de froid avec la menthe. Il n'est pas logique de prendre des granules alors qu'on vient d'absorber de la menthe et que l'on en a la saveur en bouche. Cela revient à inviter quelqu'un chez soi et à lui claquer la porte au nez au moment où il arrive.
En revanche il est faux de dire que la menthe est un antidote. On pourra allègrement consommer un taboulé ou un thé à la menthe à midi en ayant pris des granules le matin ou une heure avant."

Auteur : Docteur Daniel Scimeca

 

L'art de savoir harmoniser une composition

P_20180221_164904

carrelage de la maison des Frères Lumière (cinématographes) à Montplaisir (Lyon)

 

 

Si vous avez d'autres informations, je vous invite à nous les partager en commentaires.

De plus, si vous voulez approfondir vos connaissances sur l'homéopathie je vous recommande ce livre dont j'ai dévoré les 600 pages. Grâce à son auteur j'ai réussi à bien comprendre la proposition thérapeutique de cette médecine, à mieux me connaître et même à m'auto-diagnostiquer : ma constitution, mon terrain, mon besoin de drainage, mon remède de barrage, mes remèdes principaux... Mon médecin a validé mes sélections ce qui renforce ma confiance dans les propos de cet ouvrage.

 

 

 

 

P_20180226_100426

Être caressé par les rayons d'un doux soleil